mercredi 10 mai 2017

Le MiniMonstre




Fast m'ayant tanné pour retourner chercher la perruche issue de la fourrière, j'ai attendu que la quarantaine des gerbilles soit terminée, et nous avons pris la route pour ramener le plumeau.

Je l'ai prise à main nue (elle est vraiment minuscule, même pour une perruche, et je craignais de trop la serrer si j'enfilais les gants de contention). J'ai respiré un grand coup avant de l'attraper, car j savais que je risquais de me faire mordre...je n'avais juste pas prévu qu'elle refuserait obstinément de me lâcher. Comme les secondes semblent longues quand on a une perruche plantée dans le doigt !  Fast était très content, bien sûr.

Enfin, c'est une expérience peu commune et qui enrichit ma banque de sensations, voilà.

A part ça, cette sale petite peste est très attachante bien que fort bruyante, et très active : elle acrobate partout dans la volière, elle éclabousse partout dans la pièce, elle dépiaute et éparpille des épis de millet, elle appelle frénétiquement puis engueule grossièrement tout ce qui est vivant dans la maison. Elle refuse que la radio, la télévision ou les chiens puissent faire plus de raffut qu'elle : on a sa fierté, même (et surtout) quand on est aussi petit.




Cette petite chose prendra son envol le 2 juin pour aller vivre en famille d'accueil chez Fanny, une authentique passionnée de perruches.

En attendant, je tente de la photographier mais j'ai un problème : la mise au point se fait toujours sur les barreaux de la volière et pas sur elle. Une seule fois j'ai réussi une mise au point correcte (la première photo de cette page), et du diable si je sais comment j'ai bien pu m'y prendre...



J'essaierai d'en parler plus longuement dans un prochain article, mais le Bazar des NAC est très sollicité en ce moment, nous ne chômons pas  ! Toute aide est la bienvenue : si vous manquez de temps pour vous investir mais que vous souhaitez participer à nos actions, vous pouvez adhérer, faire un don, parler de l'association autour de vous en rappelant à vos proches que même les petits nimos peuvent être abandonnés : nos protégés attendent tous un bon foyer. Et plus leur passage en famille d'accueil est bref, plus vite nous sommes disponibles pour d'autres qui attendent dehors, en fourrière ou en laboratoire !

http://www.aubazardesnac.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire