jeudi 13 avril 2017

Encore plus de sourires octodons :)



En ce moment, les arrivées s'enchaînent au Bazar des NAC : après les rates bonbons, les rongeurs du risque et la minibouille la plus mignonne de l'univers, je vous présente un nouveau duo irrésistible : Sally et Mia !

Ces deux adorables chipies, les soeurs de Ti-Mouic selon toute vraisemblance, sont en train de faire découvrir à Coralie, leur famille d'accueil, les joies de l'octodon... Coralie, c'est la FA d'expérience, celle qui en a vu passer, qui connaît la musique, qui ne se laisse pas entourlouper ! On ne la lui fait pas !




Eh bien, croyez-le ou pas, les octodons ont presque réussi à se taper l'incruste pour de bon  :) Mais Coralie garde le cap (...pour le moment), elle plie mais ne craque pas, si vous me pardonnez ce vilain jeu de mots !




Comme je le dis souvent, il y a des histoires à l'intérieur des histoires : ainsi, Bérengère la famille d'accueil de Georgeet d'Angie, est liée à mon lapin Pickles et moi ; et de même, Coralie et moi sommes liées par le merveilleux et regretté Lucky, un lapereau que Fast et Metis ont trouvé en balade au bord de la Saône, qui a ensuite fait un tour en famille d'accueil chez mon amie (et témoin de mariage) Laure, car je ne pouvais pas du tout le garder chez moi à cette période, et qui a ensuite été adopté par Coralie. Etonnant comme les minibouilles créent ainsi des liens invisibles et durables. Merci les boules de pwals : vous êtes le meilleur réseau social qui soit.




Mais revenons à nos octodons : si vous n'avez pas peur des esprits frappeurs, si la cohabitation avec des lutins de Cornouailles vous tente, si vous avez envie de vous faire pousser une paire d'yeux supplémentaires derrière la tête et de ne plus jamais pouvoir vous déplacer chez vous tranquillement : foncez. Adoptez.

http://www.aubazardesnac.com/


2 commentaires:

  1. Superbe article, j'adore :D !!!!
    Haaan mais je ne savais pas que tu avais connu Lucky !

    RépondreSupprimer
  2. Hé si. Mes chiens l'ont rabattu contre un muret en pierre et l'ont gardé immobile pour que je puisse le prendre. Je l'ai mis dans un sac à dos et je l'ai gardé dans mes bras jusqu'à la maison. Il était si petit que ses oreilles le recouvraient presque entièrement. Il était magnifique...

    RépondreSupprimer