samedi 15 octobre 2016

Réunion de famille



En ce moment, il se passe tellement de choses intéressantes et je rencontre tellement d'animaux merveilleux que je n'ai pas assez de temps pour le vivre et pour le raconter... Mais je vais quand même essayer !
Il faudrait au moins que je parle de Tschuss un peu plus sérieusement, et puis il y a le Bigfoot de poche qui vaut le détour...

Mais pour l'heure, parlons des merveilleuses retrouvailles d'hier avec de chers amis. Les amis qui ont fait naître et grandir notre Metis ! Nous avons passé une chouette soirée tous ensemble !

Fast s'est posé quelques questions (évidemment), il aurait bien dragué Zora d'un peu plus près...mais la miss est un peu fragile avec sa mauvaise hanche, alors une petite sieste côte à côte lui suffisait bien. Nouchka a borderisé tous nos chats toute la soirée, en s'écartant prudemment dès qu'ils daignaient lui accorder un regard (Ses Minuscules Majestés ont minutieusement inspecté chaque chien et humain inconnu avec un sans-gêne remarquable).

Les filles étaient excités comme des puces, elles ont mémorisé le nom de tous les animaux à vitesse record, m'ont assisté pour prendre soin de Tschüss, Scratchy et les lapins, ont affublé Garfield du sobriquet de "Ronchonchon", et fait les 400 coups avec une Mugen enchantée de ces humains taillés sur mesure pour elle et adeptes des galipettes.

Nous avons revu avec plaisir un Rusty en très grande forme, ce Rusty de quinze ans, que nous avons connu jeune et fringant... Ca fait un an que Rusty doit mourir demain. Il est insuffisant rénal et atteint d'un cancer osseux. Comme dit Flavie : "je ne m'inquiète pas, si mes calculs sont bons, il lui reste au moins trois vies".


Et nous, les grands humains, on a reparlé du lycée, de la vie qui passe, de ce que ça fait d'être en même temps des adultes jeunes de trente ans et des couples vieux de seize ans. Les amitiés adolescentes persistantes sont les seules à permettre ça.

Et comme à chaque rencontre depuis sept ans, nos conversations étaient ponctuées de "Oh, regarde, c'est dingue comme elles se ressemblent !!!" "Ah, toi aussi, elle te fait endurer ça ?" "Oh, on sait de qui ça vient ce regard...", parce que Metis et Zora sont vraiment LES MEMES dans toutes leurs manies, attitudes, goûts, mimiques et regards, à un niveau hallucinant. Et que c'est toujours fantastique et un peu incroyable de voir ça !






Et pour mémoire... les parents de notre merveilleuse Metis, Twister et Zora (photos prises quand elle allaitait Metis et ses soeurs) :






On s'est dit qu'on avait quand même bien de la chance : cinq chiens, quatre chats, deux petites filles de six ans, une heure d'adaptation, et allez zou, tous ensemble en parfaite harmonie, beaucoup de rires et de caresses. Quand l'ambiance est apaisée et leurs humains si heureux d'être ensemble, je suppose qu'ils ne peuvent qu'adhérer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire